lithotherapie

Le guide de votre bien-être à domicile

Retour

Le massage favorise une récupération musculaire plus rapide !

Bonne nouvelle pour les sportifs mais pas seulement. Selon une nouvelle étude réalisée par des chercheurs de l’Université McMaster à Hamilton au Canada, le massage aide les muscles lésés à récupérer plus vite, et donc à se rétablir rapidement.

Les résultats de l’étude soulignent qu’une thérapie basée sur le massage atténue grandement les douleurs musculaires en agissant comme les mêmes mécanismes biologiques que les traitements traditionnels contre la douleur. Le massage pourrait donc, à terme, être une alternative appropriée et efficace pour nos muscles.

Même si le recours au massage est de plus en plus répandu pour soulager les douleurs chez des patients atteints de maladies diverses, peu d’études se sont focalisées sur les principes moléculaires qui rendent le massage aussi efficace.

Le professeur Justin Crane et ses collaborateurs ont pratiqué une thérapie à base de massage sur 11 hommes âgés d’une vingtaine d’années et en bonne santé. On leur a, au préalable, demandé d’effectuer un exercice physique intense et vigoureux. Le constat est sans appel : après 10 minutes à peine de traitement par massage, les capteurs biochimiques sont activés, ils diffusent des signaux aux cellules musculaires, diminuant ainsi l’inflammation.

Les signaux émis stimulent également les cellules musculaires à produire de novuelles mitochondries, qui jouent un rôle crucial dans la production d’énergie au niveau des cellules. En clair, le massage pourrait accélérer la récupération des muscles fatigués voire abîmés chez les sportifs de haut niveau notamment. Autre bonne nouvelle : le massage contribuerait aussi à la guérison des patients atteints de troubles musculo-squelettiques (TMS).

Toutefois, les chercheurs précisent que, contrairement aux idées reçues, le massage n’aide absolument pas à éliminer l’acide lactique des muscles fatigués.

Notons que les résultats de cette étude ont été publiés dans la revue scientifique Science Translational Medicine.

Cela favoriserait aussi la guérison chez des patients souffrant de troubles musculosquelettiques. En revanche, les chercheurs ont constaté que, contrairement à la théorie généralement admise, le massage n'aidait pas à éliminer l'acide lactique des muscles fatigués.
Les résultats de ces travaux ont été publiés dans la revue scientifique américaine Science Translational Medicine.