Le guide de votre bien-être à domicile

Lithothérapie

Actualités

Harmoniser ses émotions grâce aux pierres

Améthyste, aventurine, lapis-lazuli... Non seulement les pierres nous enchantent par leurs couleurs, mais elles participent aussi à notre bien-être émotionnel. La thérapie par les cristaux existe depuis des siècles : au Moyen Âge, déjà, Hildegarde de Bingen a recours aux pierres pour soulager les maux du corps et de l'âme. Ainsi le zircon hyacinthe, efficace pour gérer les peurs. Mais d'où proviennent les effets bénéfiques des cristaux? Primo, les pierres ont une certaine composition chimique. Elles renferment des minéraux qui, lors du contact avec la peau, nous rechargent. Par exemple, la lépidolite, riche en lithium, fait merveille contre les coups de déprime. Secundo, la pierre se pare de certaines couleurs, avec des longueurs d'onde et des vertus spécifiques. Ainsi, les pierres bleues relaxent, les roses réconfortent...

« Par ailleurs, les pierres sont vivantes. À l'instar des plantes, elles émettent des vibrations particulières qui dépendent à la fois de leur couleur, de leur forme, des minéraux qu'elles contiennent mais aussi de leur propre vécu, note Nathaëlh Remy, lithothérapeute. Les pierres communiquent avec nous de façon subtile. » Évidemment, si on est plutôt cartésienne, on peut trouver cette théorie un brin ésotérique. Et penser que les pierres ne sont que des grigris qui nous rassurent. « Et pourtant, ça marche », assure Nathaëlh Remy.

On consulte un ouvrage de lithothérapie et l'on sélectionne deux ou trois pierres en rapport avec son problème émotionnel. On se rend ensuite dans une boutique de cristaux ou sur un site spécialisé et l'on opte pour celle que l'on préfère, en se fiant à son intuition. « Si une pierre nous attire, c'est qu'elle nous fait du bien. Son énergie rencontre notre propre énergie », ajoute la lithothérapeute.

Autre possibilité : se rendre directement dans une boutique et faire part de son état émotionnel. Puis choisir sa pierre parmi celles que l'on nous propose. Pierre brute ou plate, collier, pendentif, donut... L'énergie de la pierre est toujours présente, quelle que soit sa forme. En revanche, si on en espère une action « thérapeutique », il est important de la mettre en contact avec la peau, au moins une vingtaine de minutes par jour. Par exemple, on la prend en main pendant une séance de méditation, on la met dans sa poche et on la touche de temps à autre... On peut aussi la glisser sous son oreiller : pendant le sommeil, les pierres nous guideraient en favorisant les prises de conscience. Compter entre une et trois semaines avant d'en percevoir les premiers bienfaits.